La peau en détresse? Apprenez des méthodes éprouvées pour prendre soin de la peau grasse.

La peau en détresse? Apprenez des méthodes éprouvées pour prendre soin de la peau grasse.

14 février 2019 Non Par Caroline Rousset

Il est fondamental, pour prendre soin de sa peau grasse, de bien la nettoyer au moins une fois par jour afin d’éviter la prolifération de germes et de bactéries à la surface de l’épiderme. Attention, cependant, à ne pas l’agresser pour autant : à vouloir une peau trop propre, on détruit le film hydrolipidique censé protéger le visage… ainsi, on crée un déséquilibre que le corps va chercher à compenser en produisant plus de sébum – ce qui, à terme, rend la peau encore plus grasse !

Quelle est la peau grasse?

Calvaire des peaux jeunes, la peau grasse est surtout répandue chez les adolescents et les jeunes adultes. Très épaisse, elle présente toutefois l’avantage de mieux vieillir : les rides apparaissent plus tard. Lorsque vous avez la peau grasse, elle a tendance à briller, surtout au niveau de la zone T, nez, front, menton, mais aussi au niveau des joues.

Les pores sont dilatés et très visibles, sur l’ensemble du visage. La peau grasse est le résultat d’une sécrétion excessive de sébum, qui provoque l’apparition de points noirs, de boutons et même d’acné. La peau semble épaisse, avec un grain irrégulier. Elle est moins fragile qu’une peau sèche, car la sécrétion de sébum participe à la formation du film hydrolipidique, qui protège la peau et la préserve du dessèchement.

Néanmoins, si elle est généralement mieux hydratée et plus souple, une peau grasse nécessite aussi une bonne hydratation ! Déséquilibrée, la peau grasse s’irrite facilement, dès qu’elle est au contact d’agressions extérieures comme la pollution, le soleil, le vent. Le stress peut aussi avoir un impact et accentuer la sécrétion de sébum. Résultat, la peau brille.

Les différents états de la peau grasse

La peau grasse est un type de peau, pas un état : on conserve le même type de peau toute sa vie. Ce qui signifie qu’il est important de savoir différencier une peau grasse déshydratée d’une peau sèche par exemple pour en prendre soin au mieux. Oublions tout de suite tout espoir de changer de type de peau… Ce que l’on peut faire, c’est bien la comprendre pour mieux l’entretenir.

Les différents états de la peau grasse :

  • peau grasse « normale » : elle brille et fait des imperfections de temps en temps mais sans gêne particulière
  • peau grasse déshydratée : le film hydro-lipidique est fragilisé et la peau n’arrive plus à retenir l’eau, une sensation d’inconfort et de tiraillement survient
  • peau grasse sensible et réactive : elle peut l’être par nature ou a été fragilisée et irritée par des soins inadaptés, et a tendance à développer de l’acné
  • peau mixte : grasse sur la zone T, sèche sur les joues, jackpot !
peau grasse

Quelles sont les causes de la peau grasse ?

La peau grasse correspond à un fonctionnement excessif des glandes sébacées, qui secrètent le sébum. Plusieurs situations peuvent être à l’origine d’une peau grasse :

  • Un dérèglement hormonal (notamment un excès d’hormones mâles, les androgènes, qui sont présents chez les hommes comme chez les femmes)
  • Une utilisation excessive de cosmétiques
  • Un nettoyage trop agressif de la peau
  • Une hypersensibilité, probablement génétique, des glandes sébacées aux androgènes (le taux d’hormone est normal mais les glandes réagissent de façon excessive en produisant trop de sébum)
  • Une consommation d’hormones d’origine médicamenteuse (œstrogènes, progestatifs)
  • Diverses affections systémiques (dont la maladie de Parkinson)
  • À l’adolescence, l’augmentation des taux d’hormones est associée à une hyperséborrhée qui touche environ 80% des jeunes. Celle-ci peut s’accompagner ou non d’acné.

Soins-règles de Base

  • Nettoyez votre peau tous les jours
    La règle d’or contre la peau grasse : réguler la production de sébum, responsable de l’apparition des points noirs et compagnie. Pour ce faire, nettoyez votre visage soigneusement matin et soir. Démarrez par le démaquillage pour déboucher les pores et faire respirer la peau. Ensuite, lavez votre visage avec un produit nettoyant (un gel par exemple) non-comédogène. Enfin, appliquez une lotion purifiante. Une fois par semaine, effectuez un masque, à l’argile de préférence, pour un coup d’éclat immédiat.
  • Choisissez e bon exfoliant
    Souvenez vous : le gommage, à réaliser une fois par semaine, est un allié “belle peau” précieux. Attention à bien choisir un produit adapté à votre type de peau. Les visages et les cous parsemés de boutons sont trop sensibles pour des thérapies de choc. Pour assainir votre peau en douceur, optez plutôt pour une lotion exfoliante.
  • Hydratez votre visage
    Gare aux idées reçues ! La peau grasse est elle aussi assoiffée. N’oubliez pas de l’hydrater au quotidien, matin et soir. Misez sur une crème sans corps gras à l’effet matifiant. Cela vous permettra de masquer ces luisances qui vous donnent mauvaise mine.

Un camouflage subtil

La tentation de multiplier les couches est forte, surtout lorsque des imperfections apparaissent sur le menton ou le nez. Un correcteur peut sauver, mais à petite dose. Votre peau grasse est sujette aux boutons ? Un produit vert permettra de camoufler les rougeurs dues à une inflammation, tandis qu’un concealer de la couleur de la peau dissimulera les reliefs.

Pour ne pas déposer trop de matière, il suffit de tapoter avec son outil de prédilection. On achève son maquillage par un nuage de poudre libre ou compacte, pour que la peau reste parfaitement mate, et une touche de blush pour apporter un effet bonne mine immédiat. Le tout sans abus. Avec la peau grasse, le mot d’ordre est équilibre.

Un gommage hebdomadaire indispensable

Incontournable : le gommage hebdomadaire qui débarrasse la peau de ses cellules mortes et la prépare à recevoir un masque.

Alternez chaque semaine un masque purifiant et un masque crème hydratant. Le premier, souvent à base d’argile, va absorber l’excès de sébum, désincruster les imperfections et resserrer les pores ; le second, hydrater la peau et lui apporter de éclat. L’été, pour pallier la transpiration de la peau, privilégiez les masques purifiants.

Veillez aussi à protéger votre peau du soleil qui, s’il semble améliorer l’état des peaux grasses, stimule en réalité la production de sébum… et de boutons. Dès les premiers rayons de soleil, place aux crèmes de jour enrichies en filtres UV !

Sending
User Rating 5 (1 vote)

Psychologue, psycho-diététicienne, expert en nutrition. Elle s’occupe de l'évaluation du mode d'alimentation et de l’état nutritionnel des individus et des groupes de personnes. Elle aide à changer de mauvaises habitudes, le mode de vie, à arranger l’emploi du temps et à ajuster l’alimentation et l’activité physique à celui-ci. En se rendant compte de l’ampleur du sujet de la nutrition de l’homme tant en bon état de santé que lors d’une maladie, elle élargit toujours son savoir, en participant à de nombreuses formations et conférences en France et à l'étranger. Ses centres d'intérêt particuliers en matière de nutrition : la nutrition des personnes âgées, la diétothérapie des maladies du tube digestif et les compléments alimentaires pour les sportifs.